CHLORURE DE MAGNÉSIUM

Source non connue

 

Les bienfaits et la posologie du chlorure de magnésium.


Ses vertus insoupçonnées Le Magnésium est un élément très abondant présent au niveau de la croûte terrestre et de l’eau de mer. Le nom magnésium provient de Magnesia, une partie de la province grecque de Thessalie, dans laquelle on a trouvé le minerai “magnésie" (oxyde de magnésium).

 

Histoire Il fut découvert en 1755 par J Black et c’est Sir H.Davy qui a séparé le magnésium en 1808 par électrolyse de sels de magnésium en fusion (entre autres le chlorure de magnésium anhydre). C’est le professeur Pierre Delbet (1861-1957) qui a mis en évidence les propriétés curatives du magnésium. En effet, mobilisé comme médecin chirurgien durant la 1ère guerre mondiale, il en vient à se poser différentes questions sur le rôle et l’efficacité des antiseptiques à savoir : « Si le lavage des plaies avec des solutions antiseptiques n’a pas plus d’inconvénients que d’avantages…». Il s’était déjà inquiété de la toxicité cutanée des antiseptiques usuels dès 1889. Il teste donc différentes solutions destinées à nettoyer les plaies des soldats, le chlorure de magnésium s’avère la solution la mieux adaptée. « Si ces cellules, raisonne-t-il, sont sensibles aux antiseptiques, le lavage des plaies, en les détruisant, diminue la résistance à l’infection. Si elles sont plus sensibles que les microbes, si proportionnellement elles succombent en plus grand nombre que les agents pathogènes, les antiseptiques, au lieu de diminuer l’infection, peuvent l’augmenter. » « D’une manière générale, les organismes vivants sont d’autant plus délicats qu’ils sont plus perfectionnés. D’après cette loi, il est probable que les microbes, protophytes élémentaires, résistent mieux aux antiseptiques que les cellules des êtres supérieurs. La logique conduit à conclure que l’application locale des antiseptiques est nuisible. » Selon le Dr Pierre Delbet, notre organisme est conçu pour se défendre contre les agents microscopiques grâce à ses cellules qui sont adaptées héréditairement à la lutte. Seule l’expérimentation lui permet de conforter sa thèse. En 1891. il écrivit : « L’antisepsie vise les microbes et tue les cellules (phagocytes) je rêvais d’augmenter la résistance des cellules pour qu’elles puissent triompher des microbes.». En bref, il pensait qu’il fallait stimuler et renforcer le système immunitaire. Il entreprend notamment de longues recherches à l’hôpital
Necker à Paris et un beau jour une vraie réponse voir le jour : une solution de chlorure de magnésium à 12,1 % augmente la phagocytose de 75 % (phénomène de destruction d’une cellule par un phagocyte (mangeur de cellules) par rapport à une solution de chlorure de sodium qui l’augmente de 8 %. Après cette découverte ce sera une longue suite de succès face aux maladies les plus diverses. Il décide d’effectuer des tests sur les animaux et obtient les mêmes résultats. Souffrant de lésions cutanées précancéreuses il se teste lui-même et là encore obtient des résultats positifs. Nul doute, le chlorure de magnésium aurait une action préventive sur le cancer, il s’avère aussi efficace en application externe pour nettoyer ou soigner une plaie ou une maladie de la peau comme l’eczéma. Après cette découverte ce sera une longue suite de succès face aux maladies les plus diverses. Petite anecdote : involontairement il réalise que le magnésium peut également être efficace par voie buccale, seule l’injection était alors pratiquée. J’avais dans mon service de l’hôpital Necker un blessé dont l’état était grave et qui refusait les injections. Je dis un matin : « Essayons de lui donner la solution par voie buccale ». À ce mot, la surveillante, Mme Boivin, et deux infirmières esquissèrent un sourire. « Pourquoi riez-vous ? — Nous en prenons toutes » répondit Mme Boivin. « Et pourquoi ? — Ça nous donne du coeur à l’ouvrage ! — Qu’est-ce qui vous a donné l’idée d’en prendre ? — Nous avons remarqué que les malades à qui on en injectait éprouvaient une sorte de bien-être. Alors nous avons essayé d’en boire et ça nous a produit le même effet. ». C’est à ce hasard qu’est due l’extension de la méthode cytophylactique. Cette solution que l’on appelait “ma drogue”, j’en administrai à tous les blessés de mon service, j’en pris moi-même et j’en fis prendre à tous ceux qui me sont chers. Les surveillantes et infirmières, enchantées de la sensation d’euphorie, d’énergie, de résistance à la fatigue qu’elles éprouvaient, firent de la propagande. Très vite, un grand nombre de personnes prirent régulièrement “ma drogue”, et je récoltai une ample moisson de faits à quoi je ne m’attendais guère et qui m’ont inspiré de nouvelles recherches. En septembre 1915, le Pr Delbet rend compte de ses travaux dans deux communications, l’une à l’Académie des Sciences l’autre à l’Académie de médecine. Sans aucune réaction ou résultat.
Sous forme de paillettes : le nigari Le nigari est la forme naturelle du chlorure de magnésium, il est extrait de l’eau de mer avec le sel alimentaire (chlorure de sodium). Il est composé à 95 % de chlorure de magnésium, le reste étant principalement du sulfate de magnésium.
Le nigari est obtenu en faisant traverser une masse de sel marin complet par une petite quantité d’eau. L’eau prélève les composés minéraux qui ont le plus d’affinité avec elle. Note : Le nigari étant d’origine japonaise, il arrive que l’on croie qu’il est extrait d’une algue du même nom ! Au Japon, nigari est le nom traditionnel donné au chlorure de magnésium naturel, dérivé du mot japonais signifiant amer. Présenté sous forme de poudre blanche ou de cristaux, il sert de coagulant pour la préparation du tofu à partir du lait de soja.
Le Magnésium Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, ce n’est pas de calcium que nous avons le plus besoin, mais de magnésium, un oligo-élément essentiel qui a disparu de notre alimentation en raison du raffinage des céréales d’une part, mais aussi et surtout des méfaits de l’agriculture intensive. On sait que c’est le magnésium qui fixe le calcium et intervient dans le métabolisme calcique sur les glandes parathyroïdes. Au niveau cellulaire, il contrôle et régule l’entrée du calcium dans les cellules et les liquides intracellulaires. Nos besoins quotidiens en magnésium sont de 350 à 480 mg/jour - 400 mg/jour pour les femmes enceintes. Au 19e siècle, alors que notre alimentation était plus équilibrée et pas encore dévitalisée par l’agriculture industrielle, la carence en magnésium n’existait pas. Il suffisait de manger 500 gr de pain complet au levain qui amenait quotidiennement l’apport nécessaire. Les sources alimentaires de magnésiumLes fruits de mer, les légumineuses, les graines, les noix, les grains entiers, le germe de blé, les légumes à feuilles vert foncé et la levure de bière sont de bonnes sources de magnésium. À noter que le raffinage, notamment celui des céréales, ainsi que la transformation des aliments réduisent beaucoup leur teneur en magnésium. Problèmes dus au manque de magnésium Fatigue chronique ainsi que tout manque d’énergie, réactions émotives, dépressions, comportement psychotique, impulsion rapide, confusion, colère, nervosité, irritabilité, incapacité de penser clairement, insomnie, spasmes musculaires, tremblements, convulsions, sensibilité excessive à la douleur, problèmes vasculaires, durcissement des artères, arthrite, maladies cardiovasculaires, fibromyalgie, spasmes vasculaires, spasmophilie, palpitations, crampes. Bienfaits du chlorure de magnésium
Le chlorure de magnésium agit sur : • L’anxiété et son cortège de signes fonctionnels souvent caractéristiques : sensation de boule dans la gorge, sensation d’oppression thoracique, palpitations, troubles du sommeil, hyperémotivité etc. • Douleurs diverses sans explication organique ou fonctionnelle, se traduisant le plus souvent par des céphalées ou migraines, des douleurs vertébrales, des douleurs musculaires et articulaires mal systématisées. • L’asthénie matinale : cette fatigue dès le lever étant un signe révélateur très fréquent. • Infections diverses : il est générateur d’un anticorps non spécifique, la properdine (protide magnésien) qui est un bactéricide très puissant (les résultats sont ahurissants). • L’hyperexcitabilité neuromusculaire, notamment les contractions musculaires incontrôlables au niveau des paupières, crampes musculaires. • Artériosclérose et hypertension : il détruit les lipides en excès par effet de catalyse des déshydrates. • Etat de choc (et chocs opératoires) : il prévient les ruptures de métabolisme et rétablit celui-ci. • Hyperthyroïdie : c’est un régulateur puissant. • Rachitisme : il active la phosphatase alcaline des os. Notre corps à la faculté de le transformer en calcium. Le magnésium est une clef à l’absorption du calcium. • Tétanie : traitement spécifique de la tétanie. Dans le sang total il y a dans ce cas une chute de 0,035 g d’ion magnésium libre par litre, à 0,015 g par litre. • Insuffisance hépatique : il active les enzymes pour la régénération des sucres. • Grossesse : à partir du 2ème mois, le taux en magnésium s’effondre généralement chez la femme enceinte, à cause des besoins du foetus. • Thrombose : il active les thrombocytes. C’est le meilleur anticoagulant et le meilleur anti-thrombique. Indispensable les derniers jours avant l’accouchement et les deux semaines suivantes. • Equilibre nerveux : le système nerveux est sous la dépendance de l’équilibre calcium / magnésium. S’il y a rupture d’équilibre, le fonctionnement du cerveau en est affecté. • Digestion : il active les enzymes digestifs. • Vitamines : la vitamine C n’est active qu’en présence d’ions magnésium. • Système cardio-vasculaire : les ions magnésium aident à fluidifier le sang et à assouplir les vaisseaux, calment les nerfs, empêchent la formation des athéromes. Supprime l’angine de poitrine. Régularise le rythme des battements du coeur, stimule le bon cholestérol, réduit le
taux de triglycérides. • Vieillissement : avec l’âge, la teneur du sang et des cellules en magnésium tend à baisser. Le magnésium pris à doses régulières freine le vieillissement des cellules (pour les doses régulières prendre plutôt le NIGARI, et éloigne les radicaux libres. • Plaies : toute plaie est une brèche dangereuse laissant place à l’invasion de poisons et de microbes. Le corps réagit immédiatement en mobilisant sur place des anticorps qui s’attaquent aux microbes, des macrophages qui s’attaquent aux gros éléments étrangers, tandis que les thrombocytes tentent de colmater l’ouverture. Le pouvoir phagocytaire des leucocytes, activé par le chlorure de magnésium est augmenté jusqu’à 300 %. Toute plaie devrait être traitée par voie interne et externe avec du chlorure de magnésium. Cette méthode ne présente pas les inconvénients des produits alcoolisés qui nécrosent partiellement les cellules de la plaie, entravant ainsi le travail de la cicatrisation. • Traitement de recharge : boire le matin à jeun 50 ml de la solution de préférence avec une tisane de son choix ou un jus de fruits ou de légumes. À faire 20 jours suivis d’un arrêt de 10 jours (impératif) puis recommencer si nécessaire. On absorbe donc 1 litre en 20 jours. Ceci peut se faire une saison, ou bien à l’occasion d’un "coup de barre", d’une grossesse, d’un allaitement, d’une maladie quelconque. • Traitement cytophylactique d’urgence (activation des moyens de défense) : prise de 60 ml de la solution toutes les 3 heures ou 40 ml toutes les 2 heures. Ceci doit déclencher une diarrhée. La diarrhée est le critère de la réussite et de l’effet du traitement. S’il y a fièvre, elle s’abaisse automatiquement entre 38° et 39°, jamais plus. Cette prise ne doit pas excéder 4 à 5 jours. On peut continuer ensuite à raison de 50 ml le matin et le soir. Si au début la diarrhée est trop forte, réduire la dose. Ne pas s’inquiéter, il n’y a aucun danger. Cette dose massive anti-infectieuse est valable pour toutes les infections, même virales. • Cancer : Anticancéreux, il active le pouvoir phagocytaire des leucocytes. Le chlorure de magnésium ne guérit pas le cancer, mais en prévient l’apparition par un usage régulier. Cependant en cas de cancer avéré, il est recommandé d’adjoindre, la prise régulière de chlorure de magnésium ou de delbiase à raison de 4 comprimés par jour, le système immunitaire s’en trouvera renforcé et vous vous sentirez mieux, revigoré et meilleur moral, ce qui peut influer très positivement sur le cours de cette maladie (la gelée royale prise le matin, remonte aussi le moral). Suite à des études géographiques poussées en 1928, on remarqua que les cartes géologiques des régions dont la terre était pauvre en magnésium coïncidaient avec celles des régions ou l’on constatait un nombre important de cancer. La comparaison des deux cartes est saisissante. On peut les confondre.
Un traitement alternatif à la méningite La méningite est, bien souvent, l’effet secondaire le plus grave de la vaccination. Le chlorure de magnésium, administré à temps, possède une action d’arrêt positive, même dans les cas les plus graves de la méningite. Pour l’adulte : Diluer un sachet (20 g) de chlorure de magnésium dans 1 litre d’eau et boire un verre de ce liquide à toutes les 60 minutes jusqu’à ce que les symptômes disparaissent.
Pour l’enfant : Suivre le même procédé, mais diluer le sachet de chlorure de magnésium dans 2 litres d’eau (demi-dose), même fréquence. Pour le bébé : Mélanger le sachet dans 4 litres d’eau (quart de dose), même fréquence. Le tétanos et la polio répondent également très bien au chlorure de magnésium. Pour les animaux : liste des maladies où le chlorure de magnésium se montre efficace : fièvre aphteuse, traitement préventif de l’avortement, septicémie, traitement de la non-fécondation des vaches, traitement de la mammite, bronchite, entérites, météorisation (ballonnements), broncho-pneumonie, maladie de carré (chien), gastro-entérite, diphtérie aviaire, choléra aviaire, typhose aviaire, peste aviaire, pneumonie contagieuse des poulets, diarrhée blanche, coccidiose des lapins etc…
Usage et posologie Les indications du Chlorure de Magnésium sont innombrables. Il y a très peu de contre-indications. Le chlorure de magnésium se vend en pharmacie (sans ordonnance) ou en magasin diététique, (préféré le nigari qui est la version naturelle, en pharmacie il s’agit de la version chimique) en sachets de 20 g que l’on dilue dans 1 litre d’eau. Il est conseillé de le conserver au réfrigérateur pour tuer un peu la saveur âcre et amère. (on peut rajouter un peu de miel ou du jus d’orange pour masque un peu l’amertume.) La prise de chlorure de magnésium est tout à fait compatible avec un traitement homéopathique, allopathique ou autre. Le chlorure de magnésium doit d’ailleurs être considéré comme un complément alimentaire et non comme un médicament. Doses maximales Si, en début de traitement une diarrhée trop forte se déclenche, réduire les doses. Une petite diarrhée est normale. Nourrissons : 1 à 3 c à café toutes les 3 heures. • 2 ans : 4 c à soupe 4 fois par jour. • 3 ans : 5 c à soupe 4 fois par jour. • 4 ans : 6 c à soupe 4 fois par jour. • Plus de 5 ans : 8 c à café toutes les 2 heures ou bien 7 c à soupe toutes les 6 heures. Pour les gélules à 700 mg de chl. de Mg (Magnogène) il faut prendre 3,5 gélules pour avoir l’équivalent d’un verre de solution. Donc, 4 gélules le matin et 3 gélules le soir, ou inversement selon votre choix, ou même 4 gélules chaque fois. C’est bon aussi. La fréquence des prises pour les enfants est la même que pour les adultes. Si vous pensez en avoir donné un peu trop à votre enfant, ne vous inquiétez pas, le produit ne présente aucune toxicité mais peut causer des selles liquides (à ne pas confondre avec une entérite !). Le chlorure de Mg est à prendre en CURES de 1 à 3 semaines avec pause de 3 semaines. Il ne faut PAS en prendre tous les jours sans pause car le corps s’habitue et le Chl. de Mg perd son effet.
Les effets en bref • Un bien-être général - guérit les cholécystites et angiocholites après que les thérapies "officielles" aient échoué - excellent effet sur le système nerveux : dépressions, tendances suicidaires. • Effet rajeunissant, contre les crampes musculaires et les tremblements de la maladie de Parkinson. • Effet stimulant - Peau : disparition des prurits, de nombreux types d’eczémas, psoriasis guéri en quelques semaines - Acné rebelle et défigurante - Prostate : aucun homme ayant utilisé régulièrement ce remède ne se plaignait de troubles de cet ordre. • Retouche esthétique en en mélangeant à de la pommade : décoloration des taches de vieillesse - Régulateur du calcium - Effet préventif sur l’hypertension en ralentissant la sécrétion d’adrénaline - Après opérations chirurgicales, facilite la reprise du transit - Excellent antiallergique. • Soigne la diphtérie, la poliomyélite et toutes les maladies respiratoires - Grippe - Enrouement - Coqueluche - Angine - Broncho-pneumonie - Bronchite chronique - Emphysème pulmonaire - Asthme - Abcès et furoncles. • Excellents résultats en pathologies rhumatismales - Très nette amélioration de la glycémie chez les diabétiques… • Conjonctivite chronique - Scarlatine, rubéole, rougeole, varicelle - Asthénies printanières - Syndrome de fatigue chronique - Ostéomyélite. • Morsures de vipère - Rage - Tétanos - Sciatique - Mastopathie kystique - Cystites récurrentes.
Applications par voie externe Brûlures : appliquer une compresse de chlorure de magnésium, la douleur cesse immédiatement, il faut toujours avoir chez soi du chlorure de magnésium prêt : 1 sachet ou 20 g dans un litre d’eau. Lorsque le pansement est en place, on peut le réhydrater en versant du chlorure de magnésium sans pour autant défaire le pansement. Il n’y aura jamais d’infection. Il favorise particulièrement la cicatrisation.
Applications par voie interne Lors d’un traitement d’urgence (toutes les 2 ou 3 heures) le traitement ne doit pas dépasser 4 à 5 jours ! Abcès
Adultes : 3 c à soupe toutes les 3 heures Enfants de - de 12 ans : 5 c à café toutes les 3 heures. Allaitement 3 c à soupe à jeun (20 jours). Arrêter 10 jours et reprendre. Angines Adultes : 3 c à soupe toutes les 3 heures. Enfants de - de 12 ans : 5 c à café toutes les 3 heures Calcium (Carence en) 4 c à soupe le matin à jeun (20 jours). Arrêt 10 J et reprise. Caries dentaires 3 c à soupe le matin à jeun (20 jours). Convalescence 3 c à soupe le matin à jeun (8 à 15 jours). Crampes 3 c à soupe le matin à jeun (20 jours). Arrêt 10 J et reprise. Cystites 3 c à soupe le matin à jeun (20 jours). Dépression nerveuse Adultes : 4 c à soupe le matin à jeun (20 jours). Arrêt 10 j et reprise. (à faire au moins 7 mois). Fatigue 3 c à soupe à jeun (20 jours). Arrêter 10 jours et reprendre. Fièvre Adultes : 3 c à soupe toutes les 3 heures. (3 jours maximum). Enfants de - de 12 ans : 5 c à café toutes les 3 heures. (3 jours maximum). Gastrites Adultes : 4 c à soupe le matin à jeun (20 jours). Arrêt 10 J et reprise. Grippe Adultes : 3 c à soupe toutes les 3 heures Enfants de - de 12 ans : 5 c à café toutes les 3 heures. Grossesse
3 c à soupe à jeun (20 jours). Arrêter 10 jours et reprendre. Hépatites virales 3 c à soupe matin et soir (15 jours maximum). Herpès 3 c à soupe à jeun. Hypertension Adultes : 4 c à soupe le matin à jeun (20 jours). Arrêt 10 j et reprise. Intoxications alimentaires Adulte : 3 c à soupe toutes les 2 heures. Enfants de - de 12 ans : 5 c à café toutes les 2 heures. Morsures de chien 7 c à soupe toutes les 6 heures (3 fois). Morsures de serpents Adulte : 4 c à soupe toutes les 3 heures. Enfant d’âge moyen : 7 c à café toutes les 3 heures. Oreillons, voir Rougeole Otites 3 c à soupe toutes les 3 heures. (Adulte) 5 c à café toutes les 3 heures (enfants d’âge moyen). Piqûres dans la gorge 125 ml en une seule fois. Plaies 4 c à soupe au lever et au coucher. Prostate (hypertrophie de la) 3 c à soupe le matin à jeun (20 jours). Prostatite 7 c à soupe matin et coucher. Rougeole 3 c à soupe toutes les 3 heures au-dessus de 12 ans. 5 c à café toutes les 3 heures au-dessous de 12 ans.
Rubéole : voir Rougeole Scarlatine 5 c à café toutes les 3 heures. (4 à 5 jours). Sinusites 7 c à soupe le matin à jeun et le soir. Vaccinations : (à faire avant et les 2 jours qui suivent) 7 c à soupe toutes les 6 heures (adultes (enfants : voir suivant l’âge). Varicelle : voir Rougeole Varices 3 c à soupe le matin à jeun (20 jours). Arrêt 10 jours et reprise. Verrues 3 c à soupe le matin à jeun (20 jours). Arrêt 10 jours et reprise. Zonas 2 c à soupe le matin à jeun et toutes les 2 heures. Doses maximales Si, en début de traitement une diarrhée trop forte se déclenche, réduire les doses. Une petite diarrhée est normale. Nourrissons : 1 à 3 c à café toutes les 3 heures. 2 ans : 4 c à soupe 4 fois par jour. 3 ans : 5 c à soupe 4 fois par jour. 4 ans : 6 c à soupe 4 fois par jour. Plus de 5 ans : 8 c à café toutes les 2 heures ou bien 7 c à soupe toutes les 6 heures. Contre-indications Néphrites : Le signal se manifeste par une fatigue importante après les prises (dans ce cas prendre du Nigari). Lésions rénales
En conclusion, il faut toujours avoir du Chlorure de magnésium chez soi.

 

 

 

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Anne.EM (mercredi, 21 décembre 2016 00:48)

    Bonjour, merci pour cet article très édifiant. Je connaissait effectivement quelques bienfaits du chlorure de magnésium que je prenais occasionnellement en cure mais depuis peu je suis sous-anticoagulants à vie et je voudrais savoir si en diminuant la dose je peux continuer à faire de temps en temps une petite cure. Les médecins n'ont pas l'air de trop en savoir sur ce sujet et quand ils ne savent pas ils opte pour par la négative. Comme j'ai vu qu'il n'y à presque pas de contre indication et que l'on ne parle pas des hémophiles et des personnes sous anticoagulants. Merci d'avance

  • #2

    Jean-Paul (mercredi, 21 décembre 2016 10:24)

    Bonjour Anne,
    Les informations "santé" que je met à disposition sur mon blog sont faites pour donner une idée générale de ce que peuvent apporter pour notre santé tous ces conseils nutritionnels ou comportementaux. Il faut cependant prendre en compte que chaque personne est unique et peut réagir différemment d'une autre pour un même traitement.
    Aussi je vous conseil de consulter un Naturopathe ou un homéopathe qui soient de préférence Médecin avant de suivre un auto traitement même pour de simples compléments alimentaires. Lorsque l'on est en bonne santé et que l'on veut préserver celle-ci c'est une chose, mais lorsque l'on est malade il faut absolument s'entourer de personnes compétentes ayant eu une formation médicale spécifique. Certaines incompatibilités existent en fonction des traitements médicaux et des compléments alimentaires et il serait bien dommage d’aggraver un état de santé en voulant l'améliorer.
    Tenez nous informés des suites de cette demande car cela pourra donner des informations complémentaires à nos lecteurs sur l'utilisation du Chlorure de magnésium.
    Bien amicalement

  • #3

    Anne.EM (mercredi, 21 décembre 2016 18:28)

    Merci beaucoup pour votre réponse, je n'avais pas pensé à prendre conseils auprès d'un naturopathe ou homéopathe. Je vous tiendrais au courant. Bonnes fêtes de son d'année à vous.