EGLANTINE ou cynorhodon

Dans Énergie-Santé du 01/10/2017

 

Le cynorhodon, la baie d’églantier sauvage

J’aime beaucoup les baies sauvages comme les baies de sureau, par exemple dont on fait d’excellentes confitures et la cela fait un petit moment que je souhaitais réaliser de la confiture aux baies d’églantier sauvage aussi appelé cynorhodon. Dame nature est généreuse et nous offre bon nombre de produits comestibles, encore faut-il les connaître !

Je me suis penchée de plus près sur les vertus de cette petites baies et vraiment elles sont surprenantes notamment sa richesse en vitamine C, 20 fois plus riche que l’orange. Encore une fois Dame nature …

 

La petite histoire du cynorhodon

 

cynorodon

 

Les vertus médicinales de l’églantier  (cynorhodon) étaient connues depuis l’antiquité. Les grecs utilisaient la rose de l’églantier pour traiter les rhumes et les inflammations de la gorges. Hippocrate se servait de ses racines pour guérir les morsures de chien en faisant absorber à la personne mordue par un chien enragé, à jeun, une omelette contenant 60 g de racine d’églantier, d’où son nom Rosa canina « rosier des chiens ».

Les fleurs relevaient le thé et les plats chinois à base de légumes.

Ses pétales aromatisaient également les desserts et le vin à l’époque des Romains.

 

cynorhodon

 

Au XVIIe siècle, on utilisait l’églantier  en cas de diarrhée « il resserrait le ventre ».
Guillaume de Villeneuve, écuyer et maître d’hôtel de Charles VIII, dans « Les crieries de Paris » atteste qu’il existait un important commerce de ces baies dans la France du Moyen-Age. Les cynorhodons étaient séchés afin d’être consommés en hiver comme des pruneaux.
Les Amérindiens, le mélangeaient à de la viande séchée et servait  d’ aliment de survie en hiver.

Durant la seconde guerre mondiale, la pénurie de fruits riches en vitamines C contraignit  les Anglais à récolter les fruits d’églantier destinés à redonner des forces à leurs soldats.
Pendant les deux dernières guerres mondiales, le cynorhodon a été largement utilisé pendant la grossesse et l’allaitement pour lutter contre la plupart des maladies infectieuses et comme source de vitamine C.

 

Le saviez-vous

 

Dans les pays de l’Est et en Scandinavie, les fruits de l’églantier (cynorhodon) sont distribués chaque année comme aliment précieux aux chevaux, cette coutume se perpétue encore à l’heure actuelle.

 

Un peu de Botanique

 

La Rosa canina (cynorrhodon) fait partie de la famille des Rosacées. Il existe 150 espèces d’églantier arbustifs ou grimpants dont le plus connu est la Rosa canina. C’est un arbuste épineux qui peut atteindre jusqu’à  3 m de haut originaire d’Afrique du Nord, d’Europe et du Moyen Orient.  Il pousse dans les haies, à la lisière des forêts et les friches. Il donne de très jolies fleurs roses claires ou blanches.

 

cynorhodoncynorhodon

 

Le cynorhodon est le fruit de l’églantier ou rosier sauvage (rosa canina). Son nom vient du grec  kunorhodon, qui signifie « rose de chien ». En effet les racines de l’églantier ont des propriétés pour lutter contre la rage, on appelle également la fleur de l’églantier rose canine et dog rose en anglais. Le fruit (cynorhodon) se présente sous la forme d’une  baie rouge ovoïde et brillante. Il est formé par le réceptacle creux (conceptacle) et charnu de la fleur. Il contient un grand nombre de petits fruits secs indépendants contenant chacun une graine (des akènes).

Le fruit est également doté de poils urticants situés sur la queue du fruit et dont on se sert pour fabriquer le poil à gratter d’où son appellation de « gratte cul ». son nom latin :  « aculemtum », classification « aculeatus » qui a des piquants).

 

Que contient le cynorhodon

 

Un concentré de vitamine C et de bienfaits naturels


cynorhodon

 

Le cynorhodon est très riches en vitamine C. Il contient entre 500 et  1000g de vitamine C pour 100 g de pulpe soit 20 x plus que l’orange. Un seul petit cynorhodon peut contenir plus de vitamine C qu’un gros citron.
Il referme également des acides malique et citrique, il est riche en polyphénols (tanins).

 

Antioxydant
Le cynorhodon, fruit de l’églantier a un contenu élevé en antioxydants. comme les flavonoïdes et les caroténoïdes ou Provitamine A. Il est utilisé, à cet effet, pour lutter contre la fatigue et l’asthénie. Les antioxydants jouent un rôle important, celui de gendarmes face aux radicaux libres qui sont impliqués dans l’apparition des maladies cardiovasculaires et neuro-dégénérative, du vieillissement de la peau et de certains cancers en plus de stimuler le système immunitaire.

Une source de vitamines, minéraux et oligo-éléments indispensables pour notre système immunitaire.

Vitamine A et béta carotène : (15000 ui/100g). Essentielle pour la santé, la vitamine A joue également un rôle important dans la vision au niveau de l’adaptation de l’œil à l’obscurité, elle participe également à la croissance des os, à la régulation du système immunitaire. Notre organisme peut transformer en vitamine A certains caroténoïdes on les qualifie de provitamine A ou bêta-carotène. Ce qu’il faut savoir c’est que le bêta-carotène ne se transforme en vitamine A que dans la mesure où l’organisme en a besoin. Le bêta-carotène est un pigment qui a une action filtrante face au soleil.

Vitamine B1 : (0.1 mg/100g), c’est une coenzyme, importante pour la production d’énergie puisée dans les glucides que nous absorbons. Elle favorise la transmission de l’influx nerveux et aide à une bonne croissance.

Vitamine B2 : (0.007 mg/100g), un antioxydant très important, protecteur des cellules du corps, notamment les globules rouges et les globules blancs (cellules qui font partie du système immunitaire) qui aurait des effets protecteurs contre les maladies cardiovasculaires,le diabète et l’hypertension.

Vitamine B3 aussi appelée PP ou niacine : 0.4 mg/100g, importante dans la production d’énergie. Elle participe également au processus de formation de l’ADN (matériel génétique), permettant ainsi une croissance et un développement normaux.

 

cynorhodon

 

Vitamine C : (1250 mg/100 g)  le rôle que joue la vitamine C dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes. Elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.

Vitamine E : (47 mg/100 g) un antioxydant très important, protecteur des cellules du corps, notamment les globules rouges et les globules blancs (cellules qui font partie du système immunitaire) qui aurait des effets protecteurs contre les maladies cardiovasculaires,le diabète et l’hypertension.

Calcium : (510 mg/100g) joue aussi un rôle important dans la coagulation du sang, le maintien de la pression sanguine et la contraction des muscles, dont le cœur.

Magnésium : (120 mg/100g),  le « sel antistress ». Assure un bon équilibre nerveux et régularise l’excitabilité musculaire. Une carence favorise la fatigue, l’anxiété, l’insomnie, la constipation et la spasmophilie. Très utile à l’être humain car il participe au développement osseux, à la construction des protéines, les dents et le système immunitaire.

Potassium : (50 mg/100g) important pour la croissance et l’entretien des cellules. Indispensable au système nerveux et à la contraction musculaire normale – y compris le muscle cardiaque. Le potassium est également un électrolyte qui aide à équilibrer les fluides du corps humain, important pour maintenir une bonne pression artérielle.

 

Le cynorhodon et notre santé

 

La nature a souvent la réponse contre la plupart des maladies.
Le cynorhodon est  un concentré d’énergie qui stimule les défenses immunitaires.

Renforce le système immunitaire


cynorhodon

 

Les antioxydants présents dans les cynorhodons sont des acteurs très importants qui renforcent le système immunitaire et aident à lutter contre la fatigue et l’asthénie.Véritable stimulants des défenses, notamment pour prévenir les grippes et les rhumes. Ils sont très recommandés dans toutes les maladies infectieuses, notamment chez les enfants. (en jus frais et décoction de fruits).

Sphère cardio-vasculaire
Le cynorhodon a une action préventive contre les accident cardio-vasculaires du fait de la présence de flavonoïdes qui veillent à la fluidité du sang et améliorent la fonction cardiaque.

Action astringeante et anti-diarétique due à la présence de tanins en quantité relativement élevées.(en jus frais et décoction de fruits).

Action diurétique et dépurative, en cas d’hydropisie (rétention de liquide) dû à la teneur en pectines et en acide organiques qui stimulent la sécrétion d’acide gastrique. (en jus frais et décoction de fruits).

Action tonifiante et antiscorbutique en cas d’épuisement physique, d’asthénie, de fatigue printanière et durant lune convalescence. (en jus frais et décoction de fruits).

Action anti-virale,  le cynorhodon est avéré efficace contre de nombreux virus, l’herpès et le sindbis (à raison de 1.5 gr/ml minimum).

Lutte contre le mauvais cholestérol


cynorhodon

 

La présence d’acides gras polyinsaturés « le lycopène » permettent de diminuer le mauvais cholestérol au profit du HDL, le “bon” cholestérol ».

Elle agit également sur certains troubles digestifs : indigestions, ulcères de l’estomac et douleurs au foie.
Les graines de l’églantier cynorhodon sont sédatives et traitent les palpitations, l’anxiété ainsi que l’insomnie.

À savoir, des recherches cliniques ont permis de démontrer que la poudre de cynorhodon ou d’églantier entraînait un soulagement significatif des douleurs dues à l’ostéoarthrite.
Il s’agirait là d’un effet anti-inflammatoire. Plusieurs chercheurs allemands ont pu démontrer l’efficacité de cette plante dans l’arthrite, l’arthrose, et toutes les douleurs rhumatismales.

Applications internes
En début d’hiver pour renforcer ses défenses immunitaires ou lutter contre les première infections.

Tisane de cynorhodon : 3 à 5 grammes de baies en décoction. Ajoutez dans l’eau froide (15 cl) et laisser bouillir pendant 15 à 20 minutes.

Teinture mère : 40 gouttes dans un verre d’eau, 3 fois par jour, avant les repas.

Diarrhée : Confiture ou décoction. 30 grammes de cynorhodon pour un litre d’eau.

Usage comme fleur de Bach
Inactivité et passivité: Fleurs de Bach églantier, Wild Rose, n° 37 pour retrouver l’enthousiasme, l’énergie et l’envie de partir vers l’avant.

Confiture ou marmelade
Faire une purée à base des baies de l’églantier mûres, nettoyées, coupées en morceaux et débarrassées des poils et des graines. Faites cuire puis passez au moulin à légumes et ajoutez avec une quantité égale de sucre refaite cuire et mettez en pots (recette plus complète ci-dessous).

En infusion, les pétales de fleur d’églantier sont utilisés pour soulager les maux de tête et les traiter les étourdissements.

La cosmétique


cynorhodon

 

Pressées à froid, les graines de cynorhodon produisent une huile orangée (riche en béta-carotènes) qui a des propriétés cosmétiques très intéressantes : c’est la fameuse « huile de Rose musquée ». Riche en anti-oxydants, c’est une huile protectrice des tissus, qui favorise la régénération des cellules de la peau, répare des tissus lésés, accélère la cicatrisation, améliore l’apparence des imperfections post-partum, des vergetures, des cicatrices post-chirurgicales ou celles d’acné, d’eczéma sec, des coups de soleil ou encore de brûlures . Elle est particulièrement efficaces contre le vieillissement cutané.

En produit capillaire
Son pouvoir régénérant redonne tout leur éclat aux cheveux secs et ternes.

Conseils
Se soigner par les plantes ne doit pas se faire de manière anodine.
Il est conseillé de demander l’avis d’un spécialiste.
Si les symptômes persistent, il est préférable d’avoir un avis médical.

 

Pour votre information

 

Le cynorhodon n’a aucune contre-indication, ni aucun effet indésirable connus.
En bref, le cynorhodon est un excellent tonique qui aide  l’organisme à retrouver sa vitalité et renforcer ses défenses naturelles.

Deux orthographes sont admises, cynorrhodons et cynorhodons

Le cynorhodon en cuisine

Fait assez exceptionnel, la vitamine C n’est pas détruite par la cuisson !
On peut récolter les fruits jusqu’à la fin de l’hiver. Les oiseaux en sont très friands. La meilleure période pour la récolte se situe après les gelées.

Son application en cuisine est mince. On l’utilise surtout en confiture ou compote.
Les cynorhodons peuvent aussi parfumer le miel et le vinaigre.

Recette avec le cynorhodon

 

Confiture de cynorhodon

 

Ingrédients

  • cynorhodon3 Kg de pulpe (soit env. 1,5 Kg de fruits)
  • 200 ml d’eau
  • 1 jus de citron
  • 500 g de sucre allégé
  • 3 g d’agar agar

Préparation
Préparation : 45 mn
Cuisson : 60 mn

  • Après avoir ramassé vos baies, lors de la cueillette je vous conseille des gants car les épines ne sont pas sympathiques.
  • Enlevez les points noirs des extrémités ainsi que les queues coupez les en deux, on enlève ainsi les poils ou vous pouvez également les laisser entière.
  • Mettez les baies dans une casserole et les recouvrir avec l’eau.
  • Faites cuire environ 30 minutes, elles doivent être bien tendres et légèrement éclater, cela m’a fait penser aux canneberges.
  • cynorhodon
  • Ensuite l’ustensile indispensable le moulin à légumes, j’en ai un qui n’est pas vraiment récent .
  • Le déposer au-dessus d’un saladier et à déposez une à deux louches de baies et un peu de jus.
  • Tournez et moulinez, ce n’est pas évident mais on y arrive.
  • Procédez ainsi jusqu’à épuisement des baies.
  • Nettoyez au besoin la grille entre les différents moulinages.
  • Ensuite à l’aide d’un chinois ou d’une passoire à petite grille tamisez la pulpe.
  • J’ai obtenue à peu près 1,200kg de pulpe.
  • Versez la pulpe dans un faitout , ajoutez le sucre et le jus de citron.
  • Faites cuire doucement 15 mn environ.
  • Diluez l’agar agar dans un peu d’eau et ajoutez le au mélange.
  • Laissez-cuire encore une dizaine de minutes.
  • Une fois la cuisson terminée, vous obtenez une belle couleur rouge foncé tirant un peu sur le marron.
  • Remplissez ensuite des pots stérilisés.
  • Retournez-les et laissez refroidir.

ATTENTION : n’utilisez que des ustensiles inoxydables en bon état, sinon, au contact du métal rouillé, vos préparations noirciront instantanément. Cette réaction naturelle est due au fait que les cynorhodons sont très riches en vitamine C donc acides…

Jackie Thouny
Conseillère en loisirs culinaires, Voiron (Isère) France

Principales sources

• Athea Provence : www.altheaprovence.com
• Au Jardin : www.aujardin.info
• Compléments alimentaires : www.complements-alimentaires.co
• Floradiane : www.floradiane.canalblog.com
• FredauBio : www.fredobio-asso.org
• Jardinez malin : www.jardiner-malin.fr
• Mr Plantes : www.mr-plantes.com
• Plantes et Santé : www.plantes-et-sante.fr
• Salvia Nutrition : www.salvia-nutrition.com
• SNV Jussieu : www.snv.jussieu.fr
• Terre Vivante : www.terrevivante.org

Écrire commentaire

Commentaires : 0