LE PICTOGENOLE ARTHROSE & ASTHME

Votre lettre du jour :  Dans NEO-NUTRITION le 10/01/2018

Par François MERCIER

Chère lectrice, cher lecteur,  

Voici le deuxième volet de notre étude sur le Pycnogenol. La semaine dernière vous avez pu lire ses bienfaits sur la circulation sanguine. Je vous fais découvrir aujourd'hui ses autres effets bénéfiques.    

Le Pycnogenol soulage les douleurs articulaires

La prise orale de Pycnogenol enclenche différents mécanismes d'inhibition des facteurs inflammatoires, en particulier :  

  • le facteur pro-inflammatoire NF-kB, responsable de la mobilisation des médiateurs pro-inflammatoires en cas d’arthrose ainsi que les enzymes métalloprotéinases matricielles (MMP) responsables de la dégradation du collagène des cartilages (1) 

  • les gènes des Cox-2 et Lox-5 (5-lipooxygénase), deux enzymes associées à un grand nombre de maladies inflammatoires (2) 

  • les protéines C-réactives (CRP) qui sont des marqueurs infllammatoires. (3)  

Deux études portant sur 258 sujets atteints d’arthrose indiquent que la prise quotidienne de 100 à 150 mg de Pycnogenol réduit la nécessité de recourir aux médicaments anti-inflammatoires.  

Au cours d’un de ces essais, les marqueurs d’inflammation mesurés chez 55 sujets ont nettement baissé tandis qu’ils sont restés similaires dans le groupe placebo (baisse de 72 % de la protéine C réactive, par exemple).  

Le Pycnogenol améliore également la mobilité et la souplesse articulaires et permet ainsi d'atténuer les douleurs de façon naturelle.  

Le Pycnogenol est un puissant neutralisateur des radicaux libres

La richesse en bioflavonoïdes (oligo-proanthocyanidines) du Pycnogenol lui donne des propriétés antioxydantes extrêmement puissantes.  

Il a été prouvé scientifiquement que le Pycnogenol prolonge la durée de vie des vitamines antioxydantes E et C.  (4)  

Une étude in vitro montre que le Pycnogénol augmente de 400 % la durée de vie de la vitamine C. Une autre étude in vitro indique que lorsque l'on expose des parois de vaisseaux sanguins à du Pycnogénol, leur contenu en vitamine E est accru de 15 %.  

Il aide à neutraliser les radicaux libres générés par les rayons UV et protège ainsi la peau des risques liés à l'exposition solaire et ses conséquences sur le vieillissement de la peau. (5)  

Par ailleurs, il a été démontré que le Pycnogenol et ses métabolites (composés issus de la transformation biochimique du métabolisme) protègent le collagène et l'élastine des dommages résultant de l’activité néfaste provoquée par les radicaux libres et la dégradation enzymatique.  

Il protège les yeux, organes particulièrement exposés au stress oxydatif. (6)  

L'œil possède une barrière hydrolipidique naturelle qui requiert un apport en antioxydants, principalement des caroténoïdes, pour protéger la rétine riche en acides gras polyinsaturés. Le Pycnogenol stimule la synthèse des plus puissantes cellules antiradicalaires de l'organisme (superoxyde dismutase, catalase, glutathion peroxydase) et contribue ainsi à protéger nos capacités visuelles.  

Le Pycnogenol aurait des effets thérapeutiques dans de nombreux autres domaines

D'après plusieurs études cliniques, le Pycnogenol soulagerait les troubles prémenstruels. (7) Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, il atténuerait les symptômes du syndrome prémenstruel et soulagerait notamment les crampes et ballonnements dans 80 % des cas observés. Il permettrait également d'atténuer les symptômes associés à la péri-ménopause (ex : bouffées de chaleur, états dépressifs, crises de panique).  

Le Pycnogenol pourrait contribuer à améliorer les fonctions cognitives et la mémoire. (8) Une étude a montré les effets positifs d'une dose quotidienne de 150 mg de pycnogénol sur toute une série de fonctions cognitives chez 101 personnes âgées de 60 à 80 ans qui ont suivi ce protocole pendant trois mois.  

Le Pycnogenol possède des propriétés antihistaminiques qui lui permettraient de soulager les allergies respiratoires. (9) Des études ont révélé qu'il empêchait la libération d’histamine par les mastocytes stimulés par les agents irritants. Ainsi, la propriété anti-inflammatoire puissante du Pycnogenol inhibe la production des médiateurs de l’inflammation, réduit l’œdème et facilite la respiration.  

Enfin, le Pycnogenol contribuerait également à soulager l'asthme. (10) Ses capacités antioxydantes associées à ses propriétés anti-inflammatoires atténuent l’irritation responsable de l’inflammation des bronches et de la difficulté de respirer normalement chez les asthmatiques.  

Le Pycnogenol est l'un des actifs naturels les mieux connus et les mieux prouvés scientifiquement. Il fait encore aujourd'hui l'objet de nombreux programmes de recherche qui devraient permettre de découvrir bientôt de nouvelles applications santé pour cette molécule hors du commun.  

Comme je vous l'avais indiqué dans la lettre « Prévenir et traiter les problèmes de circulation veineuse », vous pouvez trouver un supplément nutritionnel de Pycnogenol chez Super Smart. 

Portez-vous bien,  

François Mercier 

Écrire commentaire

Commentaires: 0